LE RUBAN NOIR : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

BEL EXPLOIT DES HOMMES DE ZEPHIR.

16 décembre 2014 - 15:51

RUBAN NOIR maître à bord, KSC fait plié DIALYZ, AASK atomise DEPORTIVO et le sélectionneur était là....La dernière journée des matchs aller: sans réelle surprise!

  • MONTJOLY FC/ FSC BADUEL (Résumé du match)

 

Le Big Four s'est détaché, et le FSC BADUEL a confirmé son embellie. L'importance de cette journée résidait dans le fait que les quatre premières équipes, si elles gagnaient, se donnaient la possibilité de passer des fêtes tranquilles. Le moins que l'on puisse dire c'est que la logique a été respectée mais non sans difficulté.

 

Après une victoire à l'arracher contre le 973FUTPOSTALE et une autre pleine de maîtrise face au DEPORTIVO, le FSC BADUEL a trouvé ses marques et c'est plein de certitudes qu'il est venu se confronter à l'une des équipes les plus tactiquement rigoureuse de notre championnat.

 Oui, l'adversaire du jour était un coriace, le FC MONTJOLY de Coach PINDARD. ALVAREZ et ses coéquipiers n'étaient pas venus faire de la figuration et cela s'est vu. Mais cela aurait-il été suffisant ?

 

En tout cas symbole de l'équilibre de cette rencontre, le score n'était que de 1-1 à la mi-temps. Après une ouverture sur penalty spéciale du spécialiste BELLIARD dit « bouloune », CRICO avait répondu. Très embêtant ce CRICO qui d'un superbe retourné acrobatique peu après la reprise avait réchauffé le public (si il y avait besoin tant le CSD bouillait par la température ambiante), mais celui-ci avait été bien capté par RAFFOUL. Des gestes de classe, des gestes techniques, des percées en solitaire, des actions collectives travaillées à l'entraînement, les deux équipes se sont rendu coup pour coup jusqu'à la fin.

 

On ne peut pas dire le contraire, PINDARD mène ses hommes de main de maître, tandis que le président MAM-LAM-FOUCK haranguait ses troupes et tentait de glisser quelques conseils de l'autre côté du terrain. Oui un staff ça se construit et c'est pertinent, en tout cas eux l'ont compris.

 

Cependant c'est bien le FSC BADUEL qui va remporter la victoire. Un doublé de FLEURIMOND SANON et un but de Rudy CABERIA pour conclure. MALEYROT  et CHINON  vont permettre de redonner espoir et au moins de croire au match nul, mais les hommes de CLAU ont l'habitude des joutes de haut niveau et ils savent tenir un résultat. Les semaines aidant et la tactique rentrant, c'est avec maîtrise qu'ils vont conserver le score et ainsi conforter leur 4ème place au classement.

 

Ainsi s'achève la phase aller des match de R1, une phase pleine de surprises, de découvertes et de rebondissements. Voilà qui promet pour les match retours car les outsiders n'ont pas encore dit leurs derniers mots !

 

  •  Résumé de la journée

 

Il y avait de très beaux matchs par ailleurs. Tout d’abord le match fut très disputé, plus que le score n’y paraît. En fait, la différence est sur le seul fait que l’ASC THEMIRE a Kévin ST CLAIR et DIALYZ TEAM non. Drible, frappe, protection de balle, il leur a tout fait, surtout Fabrice RODNEY avait beau jouer de son expérience, quand  il fallait faire les parades contre tous les autres joueurs il était présent. Mais face à ce diablotin nommé KSC rien n’y fait. Il a été énorme. Et si collectivement la DIALYZ TEAM semblait supérieure, c’est individuellement que le Champion en titre s’est installé confortablement dans le bif four. Puisque HABRAN aussi a fait un match énorme comme son homologue de l’autre défense CETOUTE. Alors lui de plus en plus il monte en puissance. Il faut dire qu’il manquait ALAN CLET, HANS COSSET et JJ RAYMOND. Cela fait beaucoup car c’est comme si vous retirez à l’ASC THEMIRE, PELAGE, HABRAN et ST CLAIR. L’un dans l’autre c’est quasi insurmontable. Mais « pertes et profits », 7-4 pour l’ASC THEMIRE.

Une énième réaction bien trop tardive de FAMILY mais la messe était dite depuis bien longtemps. 

Du côté de Matoury, l’ASC REGINA n’a pas fait illusion, rien qu’à la mi-temps, le 973FUTPOSTALE menait 5-0. Dans le second acte, bien que RIDEL encaisse deux buts, alors que BOISE NOIC avait réalisé un clean-sheet jusqu'alors, six autre buts vont être marqués, dont plusieurs doublés, WITHG, BOURDON pour ne citer qu’eux. DANGLADES a repris la compétition et LUGARD est désormais titulaire. 11-2. Le dernier match de la matinée a montré la force et la puissance de l’ASC CCIG qui a pris son temps, en fait juste les minutes pour l’homme « dou » pour se mettre en route. Une énième réaction bien trop tardive de FAMILY mais la messe était dite depuis bien longtemps. ST VIL, FULGENCE, ont marqué et ont fait marqué DIMITRI ST CLAIR l’homme de cette partie. Il s’est même permis de rater un coup de pied de réparation. 5-3

Les hommes de Kourou ont bonifié leur match nul contre les matouriens puisque contre DEPORTIVO pour qui rien ne va plus, ils ont atomisé VILETTE. Si l’attaque cette fois a trouvé le chemin des filets, et à 8 reprises, c’est en défense que les choses sont toujours aussi compliquées. Attention à la pente glissante. Et en plus sur des scores fleuves. 13 buts dans la besace. En vérité le score n’est que « 5-0 » mais quand même. 8-13 assurément le match le plus prolifique de ce début de saison en faveur des coéquipiers de NALIE et de EVENS qui ont fait un malheur c’est peu de le dire.

Et puis de semaine en semaine, de match en match, le RUBAN NOIR a fait preuve d’une régularité sans faille, sans contestation et fini invaincu. Oui pour cette première partie de saison, les joueurs d’AXEL RINO un président qui devra sans doute doubler les primes ont offert un exploit comme cadeau de noël à toute la cité Zéphir. MARCIN a été la révélation, MOSES le revenant, et « tête d’or » la confirmation. Tout cela sous la houlette de GUIGUINCOIN et VIRAPIN. 

Avec une succession d’inspiration, une organisation où anciens et nouveaux s’installent à merveille. Une connaissance des équipes adverses, et en plus une montée en puissance par rapport à la victoire en coupe de la saison passée, tout adversaire qui se présente face à eux est forcément battu. Cela nous rappelle le FSC BADUEL de la saison passée à la même époque, mais en plus fort, plus serein, et plus déterminé. Si vous doutez de cela, demander à LEVI et ses comparses d’ATLETICO. 7-3

 

Ainsi s'achève la phase aller des matchs de R1, une phase pleine de surprises, de découvertes et de rebondissements. Voilà qui promet pour les matchs retours car les outsiders n'ont pas encore dit leurs derniers mots !

 

Les résultats

MONTJOLY FC 3 4 FSC BADUEL ASC THEMIRE 7 4 DIALYZ TEAM ASC CCIG 5 3 FC FAMILY 973 FUTPOSTALE 11 2 ASC DE REGINA RUBAN NOIR 7 3 ATLETICO FC DEPORTIVO 8 13 AASK

 

 

 

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Entraîneur
  • 1 Arbitre
  • 3 Joueurs
  • 1 Supporter