PRÉSENTATION DE LA 14EME JOURNÉE DE LA RÉGIONALE 1

16 janvier 2016 - 00:13

Un duel de haut de tableau à Kourou, une rencontre de bas de tableau, la Régionale 1

DEPORTIVO- FC FAMILY

Un duel quasi mortel pour le perdant. Pour le DEPORTIVO tout est acté. La descente est assurée car sans arbitre avec 5 points au soir de la 13ème journée, l’équipe de VILETTE ne peut plus rien espérer de ce championnat. Perdre JAIME et MURPHY les arbitres du club a des conséquences désastreuses pour l’un des historiques du championnat. Encore un qui disparaîtra. Pourtant VILETTE et ses compagnons ont de l’ambition dans le jeu. Ils ne renoncent jamais, font des efforts surhumains pour rester dignes. Non content de ne pas avoir d’effectif, le DEPORTIVO se permet de voir ses joueurs suspendus les uns après les autres pour des gestes ou paroles envers les arbitres certains que la terre entière en après eux. C’est le lot des équipes en difficulté. Pas de chance, décisions arbitrales contraires à leurs attentes, difficulté d’effectif, des blessés, une succession de faits de jeu qui ne tourne jamais à leur avantage. Il faudra s’accrocher et relever la tête  face au FC FAMILY qui lui aussi a du mieux. En dépit de la défaite, certains joueurs  ont été intégrés à l’effectif ce qui a pour conséquence d’emmener de la fraicheur et de l’enthousiasme. Ce n’est pas suffisant pour gagner pour l’instant mais cela donne de l’espoir. L’espoir de sortir de cette zone de barragiste car vu le niveau actuel de la R2, nul doute que ce barrage sera très compliqué.  C’est  le moment ou jamais de valider les promesses vues dans le jeu, grâce à ESSERS qui prend moins de buts « casquette », au retour de NETTOYER au premier plan ainsi qu’à l’abnégation de sa jeunesse.  Cela devrait suffire cette fois contre le DEPORTIVO.

Pronostic : Victoire difficile du FC FAMILY face à un DEPORTIVO diminué.

 

 

ATLETICO FC –FSC BADUEL

Le FSC BADUEL souffle le chaud et le froid. A l’intérieur d’un match, capable de faire des phases de jeu et autres différences individuelles d’un haut niveau, mais aussi être dans des situations ubuesques avec des passes à l’adversaire dans sa défense ou bien des erreurs de gardien incroyable à ce niveau de la compétition. Elle peut connaitre des hauts et des bas comme cette défaite en terre Kouroucienne pour se reprendre face au 973FUTPOSTALE à domicile. Donc rien n’est acquis pour l’équipe de JEAN-MARIE. Ni son jeu, ni son effectif qui bouge beaucoup, encore moins sa place au play off qui ne tient aujourd’hui plus qu’à un fil. Avec la venue d’ORPHEO NALIE, l’équipe a un point d’ancrage précieux et un redoutable buteur. Avec l’efficacité de DIMAN LUDOVIC à l’attaque et la sérénité retrouvée du duo CABERIA Axel et DIMAN LOUIS il y a de la marge pour battre l’équipe d’ATLETICO FC. Cette dernière n’est pas heureuse. Incapable de régler ses problèmes administratifs, l’équipe est à une anormale 11 ème place qui ne reflète ni son jeu, ni son effectif. C’est pour cela que toutes ses rencontres sont spectaculaires, en témoigne son dernier match face au FC FAMILY. LEVY est vraiment un attaquant d’un très haut niveau et MARILDO est un casseur de ligne incroyable. L’effectif n’est pas quantitatif  mais la qualité y est sans contestation

Pronostic : La victoire du FSC BADUEL devrait être d’une courte tête. L’ATLETICO FC est redoutable grâce à LEVY attention leur victoire ne serait pas une surprise.

 

AASK-MONTJOLY FC

Voilà une rencontre qui fera des étincelles. Le 4ème contre le 5ème. Malheur au vaincu. Rien ne sera joué, rien ne sera définitif, mais le perdant devra batailler dur pour être au play off. La défaite est en tout cas interdite pour le MFC. Déjà à 3 points de son adversaire, le MFC devra faire preuve d’un état d’esprit irréprochable pour faire chuter pour la première fois les Kourouciens à domicile. ALVAREZ, MALEYROT et CRICO vont retrouver le 5 majeur, car on voit clairement la différence quand les tauliers ne sont pas là.  Contre l’ASC CCIG, ce n’est pas l’état d’esprit qui faisait défaut. Devant cette terrible défense, c’est surtout l’imagination offensive qui manquait aux montjoliens. Très peu d’occasions, les combinaisons habituelles entre les attaquants n’ont pas fonctionné, les rotations n’ont pas eu l’effet escompté. Il s’agira dimanche de retrouver son allant.  Ce ne sera pas chose aisée, tant l’AASK est intraitable à domicile. Ce que le MFC n’a pas réussi à faire, l’AASK l’avait fait ; à savoir battre l’ASC CCIG. Tromper Didier REGARD est un art et l’AASK fut l’artiste. EVENS, CHARLOT et CAJUSTE sont des musiciens qui jouent à merveille la partition du tout nouveau coach DAMIAN HUNT. L’effectif kouroucien semble être arrivé à maturité et les joueurs sont conscients qu’ils peuvent réaliser un grand coup. Si défensivement il pêche encore surtout par gourmandise, il appert qu’ils sont de redoutables contre-attaquant. Depuis le début de la saison, personne n’a trouvé la clé du succès et le MFC devra se montrer inspiré pour déjouer un pronostic tout trouvé.

Pronostic : Le match sera disputé mais AASK devrait l’emporter d’une courte tête à moins qu’en contre, le MFC trouve des brèches. 

 

973FUTPOSTALE-MAYOURI TCHO NEG

Deux équipes qui auraient pu jouer les troubles fêtes. Le 973FUTPOSTALE au regard de son effectif, le MTN grâce à son enthousiasme et ses dernières recrues. Il n’en sera rien. Le 973FUTPOSTALE a abandonné depuis la fin des matchs allers, le MTN à cause de ses deux dernières défaites conjuguées aux résultats des équipes concurrentes, a lui aussi fait une croix sur la compétition du mois de mai. Sans LAURISTIN, la star de l’équipe, avec des joueurs sur une jambe tels que PINEIRO qui avait été excellent depuis son retour, il y a quelque chose de cassé. Depuis l’arrivée de DELIUS, même s’il ne pouvait rien pour sauver les siens face à AASK, le calme  et l’intelligence de la défense permettaient à l’équipe d’être à un  très haut niveau. Même la défaite face à l’ASC CCIG paraissait encourageante. Rien n’y fait, l’équipe s’est écroulée et devra montrer un visage séduisant face au 973FUTPOSTALE. Quant à ce dernier, sur son terrain jadis citadelle imprenable, avec toutes ses forces vives, il peut jouer un rôle d’arbitre. Un jeune montre ses crocs et va être un très bon dans les prochaines années. Il est déjà très fort, mais il pourrait être un joueur d’une rare qualité. SABAN sait dribbler, il a une frappe d’une rare violence et son intelligence de jeu est au-dessus de la moyenne pour son âge. A peine 18 ans, c’est une véritable merveille.  Un poison que devront surveiller ses adversaires de dimanche.

Pronostic : sur son parquet, le 973FUTPOSTALE devrait confirmer ses dispositions entrevues devant le FSC BADUEL en remportant le match.

 

ASC CCIG-ASC THEMIRE

Finale il y a deux saisons de cela, demi-finale la saison passée, à l’évocation de ce match, le supporteur de futsal en Guyane ne peut rester insensible. Aujourd’hui c’est terminé. Héritier d’un effectif en ruine, orphelin de KSC, Garry PIGREE a fait appel à son frère pour garde  les buts désertés par AUGUSTE SOLEYMAN. L’entraineur novice à ce niveau a le bonheur de retrouver Thierry BELLEVUE et surtout le retour de STANLEY RIDEL. Est-ce suffisant quand on connaît les difficultés des coéquipiers de HABRAN. Lui aussi est parti c’est un casse-tête pour le manager thémirois. Et ce n’est pas le match nul face à l’ASC JOB qui va faire croire le contraire.

L’ASC CCIG est un dauphin serein. Aller battre le MFC presque tranquillement, où les montjoliens paraissaient être des bébés devant des mastodontes, bien aguerris. En renvoyant à leurs chères études le MFC, l’ASC CCIG a montré qu’il était un candidat crédible à la victoire finale. Précis en attaque, où THOEZORD et DORZIN sont de véritables poisons, ils devront être surveillés comme le lait sur le feu.

Pronostic : Dès lors, l’ASC CCIG est grandissime favori. La victoire devrait être acquise très tôt.

 

ASC JOB-RUBAN NOIR

Le premier gros score de RUBAN NOIR lors des matchs aller fut contre l’ASC JOB.A ce moment-là l’ASC JOB était une équipe sereine, qui battait certains gros, qui apprenait administrativement. Mais là, lors du match de la première partie, l’ASC JOB avait appris qu’en Régionale 1, la défense est primordiale. En Régionale 1 la tactique est fondamentale. En Régionale 1 ; les individualités ne suffisent plus. Et sans complexe, avec une rage de vaincre, le Champion en titre avait été impitoyable dans sa façon de transmettre son savoir.

Si AILTON est dangereux pour l’ASC JOB c’est surtout MARCIN qui faudra surveiller. Lui il plante. Dès sa première saison il avait fait étalage de ses qualités. La deuxième est celle de la confirmation. Il n’est pas seul. L’effectif du RUBAN NOIR s’est bonifié avec la venue de PASTORE donnant à EVARISTE un rôle de joker de luxe.

Aussi, à moins d’un réglage parfait de l’équipe de JOLI, le RUBAN NOIR devrait soigner ses statistiques offensives.

Pronostic : RUBAN NOIR gagne largement

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Entraîneur
  • 1 Arbitre
  • 3 Joueurs
  • 1 Supporter